L’Olla, astuce simple pour irriguer naturellement vos plantations

De tout temps, les communautés rurales ont su développer des solutions ingénieuses pour cultiver leurs terres dans des conditions difficiles. L’Olla figure parmi les techniques traditionnelles très efficaces. Cette jarre en terre cuite est enterrée dans le sol, favorisant une irrigation naturelle et progressive vos plantations. 

Un système d’irrigation traditionnel et durable 

L’Olla est une méthode d’irrigation durable et respectueuse de l’environnement. Cette technique est utilisée depuis des siècles dans les régions désertiques d’Amérique du Sud. Originaire du Pérou, elle consiste à enfouir près des plantations à arroser. Egalement appelée Oya, cette jarre en terre cuite est traditionnellement fabriquées de façon artisanale par les communautés locales. Elle a la particularité d’être poreuse. De ce fait, elle humidifie le sol de façon continue et constante pendant des semaines. Vos plantes sont alors hydratées les cultures de manière optimale. Les racines ne risquent pas d’être exposées à un excès d’irrigation. Cliquez sur le site pour découvrir les différents modèles d’Olla afin de choisir celle adaptée à vos besoins.

Cela peut vous intéresser : Que faut-il savoir sur la méthode des petits bonshommes allumettes ?

Un principe d’irrigation par capillarité 

Le fonctionnement de l’Olla repose sur le phénomène physique de capillarité. De par sa porosité, la jarre se comporte comme une éponge. Une fois enterrée, sa structure cellulaire lui permet de stocker le liquide tout en le diffusant lentement alentour. La capillarité permet à l’humidité d’être acheminée progressivement à travers les pores de la jarre vers les racines des végétaux à proximité. Contrairement aux techniques d’irrigation traditionnelle, ce système évite tout gaspillage d’eau par ruissellement ou évaporation. 

Une alternative économique et écologique

Outre son efficacité agronomique, l’Olla présente l’avantage d’être une méthode d’irrigation à la fois économique et écologique. Sa fabrication artisanale ne nécessite quasiment aucun investissement financier. Même avec de faibles moyens, les petits agriculteurs vivant dans les régions arides peuvent cultiver leur terre grâce à cette technique. Contrairement aux systèmes d’irrigation modernes, l’Olla fonctionne simplement avec l’eau disponible sur place. Les cultivateurs n’ont pas besoin d’installer des pompes, des tuyaux et d’autres infrastructures onéreuses. 

Cela peut vous intéresser : Pourquoi le carrelage effet marbre 60x60 est le meilleur choix pour les grands espaces ?

Un système complémentaire aux autres techniques

L’Olla trouve parfaitement sa place en complément d’autres systèmes d’irrigation, même dans les exploitations agricoles déjà dotées d’infrastructures plus importantes. Elle peut venir en appoint de méthodes d’apport en eau à plus grande échelle telles que : 

  • l’irrigation goutte-à-goutte ; 
  • l’irrigation par submersion ; 
  • les aspersoirs automatisés. 

Disposée stratégiquement autour des plantations, l’Olla favorise une hydratation localisée et ciblée. 

Comment fabriquer et entretenir son Olla ?

Grâce au progrès technologique, l’Olla soit souvent produite de façon industrialisée par moulage. Cependant, il est toujours possible de réaliser soi-même cet outil ancestral. La fabrication commence par la collecte d’argile. Malaxez la terre glaise pour obtenir une pâte lisse et homogène. Celle-ci est ensuite façonnée à la main ou à l’aide d’un moule rudimentaire en laissant des ouvertures pour le passage de l’eau. Après avoir formée la jarre obtenue, il faut la cuire au four. Cette étape durcit et solidifie l’argile.